Altaplana, world of Francois Schuiten and Benoit Peeters

Encyclopédie impossible et infinie du monde créé par Schuiten & Peeters

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Menu principal

Menu principal

Parcourir le dictionnaire

Parcourir par ordre logique:
Personnes | Cités | Albums | D'autres sujets

Parcourir par ordre chronologique :
Chronologie | Chronologie Obscure | Nouvelles pages

Parcourir par ordre alphabétique:
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | XYZ

François Schuiten et Benoît Peeters

Visitez aussi

Visitez Catalogue

Visitez Office des Passages

Visitez Atlantic 12

Visit Fonds Schuiten

Bruxellisation

À Bruxelles, de nombreux bâtiments historiques ont été démolis et remplacés par des bâtiments modernes génériques. Ce gratte-ciel se dresse sur le site de la Maison du Peuple Art Nouveau de Victor Horta. (Photo prise depuis la rue Samaritaine). Bruxellisation est un terme français inventé pour décrire la destruction du patrimoine architectural de Bruxelles .

Dans le domaine de l'urbanisme, la bruxellisation (en français bruxellisation et en néerlandais verbrusseling) est “l'introduction sans discernement et sans précaution de tours modernes dans des quartiers embourgeoisés” et est devenue un synonyme de “développement et de réaménagement urbains désordonnés” (voir : Brusselization ).

Cette notion s'applique à tout endroit dont le développement suit le modèle du développement incontrôlé de Bruxelles dans les années 60. années 1960 et 1970, qui résultait de l'absence de réglementation en matière de zonage et du laisser-faire des autorités municipales en matière d'urbanisme 1).

Montréal a connu un sort similaire au cours des années 1960-80 AD, mais le processus semble s'être ralenti dernièrement.