Altaplana, world of Francois Schuiten and Benoit Peeters

Encyclopédie impossible et infinie du monde créé par Schuiten & Peeters

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Menu principal

Menu principal

Parcourir le dictionnaire

Parcourir par ordre logique:
Personnes | Cités | Albums | D'autres sujets

Parcourir par ordre chronologique :
Chronologie | Chronologie Obscure | Nouvelles pages

Parcourir par ordre alphabétique:
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | XYZ

François Schuiten et Benoît Peeters

Visitez aussi

Visitez Catalogue

Visitez Office des Passages

Visitez Atlantic 12

Visit Fonds Schuiten

De dunkla städerna (traductions en suédois)

Les histoires de François Schuiten et Benoît Peeters ne sont pas publiées en albums en Suède, mais il existe des magazines de bande dessinée suédois qui ont publié des histoires complètes. Il n'existe pas de traduction officielle en suédois de Les Cités Obscures mais la traduction la plus directe serait “De dunkla städerna”.

  • Murarna i Samaris une traduction suédoise de Les Murailles de Samaris a été publiée dans “Comet”. 1985/2
  • Det stora gallret une traduction suédoise de La Fièvre d'Urbicande a été publié dans le magazine Epix sous forme de feuilleton en cinq numéros : 9/1988, 10/1988, 11/1988, 12/1988 et 1/1989. Le nombre total de pages d'histoire est de 68.
  • Olivia, une traduction suédoise de 13 pages du prologue de “Zara”. Publié dans “Tung Metall”. 1986/10
  • Den ihåliga planeten, une traduction suédoise de Zara. Publié en 4 fois dans “Tung Metall”. 1987/2 à 5