Altaplana, world of Francois Schuiten and Benoit Peeters

Encyclopédie impossible et infinie du monde créé par Schuiten & Peeters

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Menu principal

Menu principal

Parcourir le dictionnaire

Parcourir par ordre logique:
Personnes | Cités | Albums | D'autres sujets

Parcourir par ordre chronologique :
Chronologie | Chronologie Obscure | Nouvelles pages

Parcourir par ordre alphabétique:
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | XYZ

François Schuiten et Benoît Peeters

Visitez aussi

Visitez Catalogue

Visitez Office des Passages

Visitez Atlantic 12

Visit Fonds Schuiten

La Fontaine, Henri

Première de couverture par François Schuiten Henri La Fontaine (22 avril 1854 - 14 mai 1943), était un juriste international belge et président du Bureau international de la paix. Il a reçu le prix Nobel de la paix en 1913.

La Fontaine est né à Bruxelles le 22 avril 1854 et a étudié le droit à l'Université libre de Bruxelles (aujourd'hui scindée en Université libre de Bruxelles et Vrije Universiteit Brussel). Il a été admis au barreau en 1877 et s'est forgé une réputation d'autorité en matière de droit international. Il a été l'un des premiers défenseurs des droits et du suffrage des femmes, fondant en 1890 la Ligue belge pour les droits de la femme.1) et En 1893, il devient professeur de droit international à l'Université libre de Bruxelles et, deux ans plus tard, est élu au Sénat belge en tant que membre du parti socialiste. Il a été vice-président du Sénat de 1919 à 1932.

La Fontaine s'est intéressé très tôt au Bureau International de la Paix, fondé en 1882, et a joué un rôle important dans les efforts déployés par le Bureau pour organiser les Conférences de la Paix de La Haye de 1899 et 1907. Il a été président du Bureau de 1907 à sa mort en 1943.2) La Première Guerre mondiale a convaincu La Fontaine que le monde devrait créer un tribunal international une fois la paix revenue. Il propose un certain nombre de membres potentiels, dont Joseph Hodges Choate, Elihu Root, Charles William Eliot et Andrew Dickson White.3) La Fontaine a également promu l'idée d'une unification des organisations pacifistes du monde. 4)

Il est membre de la délégation belge à la Conférence de la paix de Paris en 1919 et à l'Assemblée de la Société des Nations (1920-21).5) Dans d'autres efforts pour favoriser la paix dans le monde, il a fondé le Centre Intellectuel Mondial (fusionné plus tard avec l'Institut de Coopération Intellectuelle de la Société des Nations) et a proposé des organisations telles qu'une école et une université mondiales, et un parlement mondial. Il est le cofondateur de l'Institut International de Bibliographie (qui deviendra plus tard la Fédération Internationale d'Information et de Documentation, FID) avec Paul Otlet. C'est à ce titre que lui et Otlet au Congrès mondial de la documentation universelle en 1937. 1937.6)

Henri La Fontaine était franc-maçon, et membre de la loge Les Amis Philanthropes à Bruxelles. Il est décédé le 14 mai 1943 à Bruxelles.

Voir aussi

1) , 2)
Henri La Fontaine, a remporté le prix Nobel. New York Times. 27 mai 1943. pp. 25
3)
Nominees for World Court. New York Times. 6 octobre 1916. pp. 2
4)
Many Repudiate Peace Society Plan. New York Times. 20 février 1917. pp. 3.
5)
Henri La Fontaine, a reçu le prix Nobel. New York Times. 27 mai 1943. pp. 25
6)
Wedgeworth, Robert (1 janvier 1993). Encyclopédie mondiale des services de bibliothèque et d'information. ALA Editions. p. 642. ISBN 978-0-8389-0609-5. Consulté le 11 octobre 2011.