Altaplana, world of Francois Schuiten and Benoit Peeters

Encyclopédie impossible et infinie du monde créé par Schuiten & Peeters

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Menu principal

Menu principal

Parcourir le dictionnaire

Parcourir par ordre logique:
Personnes | Cités | Albums | D'autres sujets

Parcourir par ordre chronologique :
Chronologie | Chronologie Obscure | Nouvelles pages

Parcourir par ordre alphabétique:
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | XYZ

François Schuiten et Benoît Peeters

Visitez aussi

Visitez Catalogue

Visitez Office des Passages

Visitez Atlantic 12

Visit Fonds Schuiten

Je vous écris de Bruxelles

Je vous écris de Bruxelles est un épisode de l'émission de radio Carnet nomade par Colette Fellous sur France Culture. Cet épisode a été diffusé le 8 mars 2014.

J'écris depuis Bruxelles, où j'ai passé une bonne partie de la journée avec François Schuiten dans son quartier de Schaerbeek. François Schuiten est l'un des plus grands dessinateurs de bande dessinée, avec sa série culte des Cités Obscures, une série de douze albums qu'il a créés avec son grand complice Benoît Peeters. La Fièvre d'Urbicande, L'Archiviste, Brüsel, L'Ombre D'un Homme ….

Je vous écris de Bruxelles

Partout dans son œuvre, circulent des personnages singuliers, des inventeurs fous, des paysages et des villes fantastiques issus de mondes où le rêve conjugue poésie et utopie.

A la Biblioteca Wittockiana, une exposition présente une collection de tous les documents et dessins que François Schuiten a réalisés pendant les trente années de la série des villes obscures. Ce sont tous ces moments passés avec lui à Bruxelles que j'aimerais partager avec vous dans cette lettre.

Je vous écris de Bruxelles

Arrivés ce matin à sa porte, un chien nous a accueillis et nous a montré le chemin qui mène à l'atelier, l'atelier de ce maître en haut de la maison. Le chien a demandé le journal près de la chaise et il s'est rapproché de nous, jusqu'à l'heure de la promenade à midi. Grandes bibliothèques, grandes fenêtres, ciel gris, toits brillants de pluie, lumière parfaite pour dessiner, dit François. Et la conversation s'est déroulée devant les crayons, les couleurs, les pinceaux, les encres et les fusains…

Ecoutez l'interview d'une heure :