Altaplana, world of Francois Schuiten and Benoit Peeters

the impossible & infinite encyclopedia of the world created by Schuiten & Peeters

User Tools

Site Tools


Sidebar

Main menu

Browse dictionary

Browse in logical order:
Persons | Cities | Albums | More...

Browse in chronological order:
Timeline | Obscure Timeline | New pages

Browse in alphabetical order:
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | XYZ


Visit also

Visit Catalogue

Visit Office of Passages

Visit Atlantic 12


Follow us!

Visit altaplana on Facebook Visit altaplana on twitter


Table of Contents

Projet: EOP0013-a

Lettre 1

Messieurs les Commissaires,

je vous livre ci-dessous le courriel envoyé à MM. Peeters & Schuiten concernant le projet de reconstitution du mastaba sis au désert de Marahuaca :

Messieurs,

Ayant appris de source officieuse la rencontre inopinée (lors de la deuxième expédition dans le gouffre) du Dr, B. Loderer avec ses homonymes (Messieurs R. Koldewey, Th. Dombart, G. Martiny, W. Andrae et A. Moberg), ainsi que leur passionant entretien au sujet du mastaba, je me permet de vous signaler l'existence de documents susceptibles d'être versés au dossier.

Si l'opportunité se présente d'obtenir ne fût-ce que quelques croquis ou photographies, leur collaboration à la reconstitution de l'édifice serait confirmée et lèverait bien des doutes au sein du département archéologique de l'Université de Genova.

Si vous le jugez nécessaire, faites-moi connaître votre intérêt à ce sujet.

Je m'engage de mon côté à poursuivre les investigations de manière soutenue afin d'obtenir de rapides résultats.

Meilleures salutations !!

Christian Muller

Lettre 2

Monsieur,

Avec l'aval de M.Peeters, voici quelques croquis et relevés d'assez mauvaise facture…

Ils auraient été le fruit d'un (ou de plusieurs) entretien(s) entre MM. R. Koldewey, Th. Dombart, G. Martiny, W. Andrae et A. Moberg (dont je vous parlerai plus en détail ultérieurement si vous le désirez… je dois ménager mon indicateur et ne pas l'assaillir de trop de questions pour l'instant et vérifier un tant soit peu ses dires… ) et le Dr B. Loderer.

A l'instar d'Ardan ayant rencontré M. Vernes, le gouffre de Marahuaca aurait ainsi généré bien plus de “connexions” que l'on aurait pu l'imaginer… (Ce qui expliquerait …en partie, le décalage de temps entre le gouffre et la surface du Continent)

Si ces croquis, de pure interprétation mais conforme aux résultats des fouilles seraient authentiques, ils révéleraient que le mastaba, aux temps antiques du Continent, aurait été caché, parce que recouvert d'un gigantesque ziggourat.

Bien à vous!!

Christian Muller

Lettre 3

Messieurs les Commissaires,

Je n'en reviens pas encore moi-même !!!

Je vous résume la situation :

ayant timidement entrepris mon investigation (suite à une information officieuse d'une rencontre de Benedikt Loderer avec quelques uns de ses pairs dans le gouffre de Marahuaca), j'obtins de mon indicateur quelques relevés des fouilles réalisées par les cinq archéologues autour du mastaba, (ainsi qu'un croquis de chacun y allant de son imagination quand à l'aspect originel de ce que devait être l'énorme ziggourat), j'étais loin de me douter des proportions que cela allait prendre…

Aujourd'hui, je pense avoir la preuve irréfutable que Benedikt a bel et bien visité le monument et, je vous le donne en mille… en parfait état !!

Ah… dommage que l'Echo des Cités ne soit plus… car M. S. Sainclair aurait à coup sûr couvert l'évènement ! (peut-être “La Lumière” sera-t-elle intéressée par le scoop…)

Ci-joint vous trouverez quelques photographies (d'Ardan? je n'en ai pas la preuve…) qui devrait aiguiser votre curiosité, ainsi qu'un portrait de la mystérieuse et jeune archéologue prénommée Magdalée…

D'avance je suis curieux de voir la réaction au sein du département archéologique de l'Université de Genova. Peut-être que la Presse sera la première à vendre la mèche…

Bien à Vous !

Christian Muller

Lettre 4

Monsieur,

Je m'empresse de vous faire parvenir un document étonnant (qui devrait définitivement faire taire les mauvaises langues, particulièrement celles au département archéologique de l'Université de Genova).

Il s'agit à première vue d'un procédé encore mal connu mais qui permet de reproduire assez fidèlement l'itinéraire suivi par les 7 archéologues.

Mon indicateur m'affirme qu'il lui a été remis il y a quelques mois par la jeune personne dont je vous ai parlé dernièrement et qui semble être l'instigatrice de l'expédition à laquelle Loderer fût convié lors de sa seconde descente dans le gouffre avec Ardan (étrangement absent lors de ce périple, il aurait certainement été fasciné par les moyens photographiques employés… Il aura préféré un entretien avec M. Vernes semble plus que probable…)

Bien à vous!

p.s : ce procédé se nomme Quicktime VR… vous trouverez au cas où vous l'ignoreriez des informations à l'adresse suivante : http://www.apple.com/quicktime/products/qt/overview/qtvr.html

Christian Muller

Document iconographique