Altaplana, world of Francois Schuiten and Benoit Peeters

the impossible & infinite encyclopedia of the world created by Schuiten & Peeters

User Tools

Site Tools


Sidebar

Main menu

Browse dictionary

Browse in logical order:
Persons | Cities | Albums | More...

Browse in chronological order:
Timeline | Obscure Timeline | New pages

Browse in alphabetical order:
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | XYZ


Visit also

Visit Catalogue

Visit Office of Passages

Visit Atlantic 12


Follow us!

Visit altaplana on Facebook Visit altaplana on twitter


Le couloir aérien

Mon ami l'espion (je pense avoir omis de vous dire son nom, Henri Manta) est venu un jour avec un bout de papier où il était écrit ces quelques lignes:

WHAT BECOMES ANDREW MC LEEF ( MAT: 0011395-AS-2371 ) ?
SIGNED :
HARRY RHODES ( MAT: 0011405-WS-3846 )
CYNTHIA SIRK ( MAT: 0011405-WS-3373 )

Henri n'avait pour le moment aucune autre précision mais si je le souhaitais, il pouvait recontacter les auteurs de ces quelques lignes. Pour moi, ça paraissait assez flou. Au vu de ce bout de papier, j'ai pu en tirer quelques hypothèses qui, on le verra plus tard, s'avéraient exactes:

Ce sont trois Anglais. Les deux derniers se trouvent pour le moment dans le monde Obscure. Le premier (une connaissance à eux) se trouve dans notre monde. Ils appartiennent à une même organisation. Je me suis rendu à Londres au service de la population, il y est recensé 154 Andrew Mc Leef, 248 Harry Rhodes et 128 Cynthia Sirk…Ca commençait mal. Je me suis décidé à investiguer dans un autre sens, celui de l'organisation. Quelles organisations anglaises donnaient des matricules? Les prisons, la sécurité sociale, les entreprises, l'armée… J'ai fait le tour de ces organisations et quelques entreprises, aucune personne ne pouvait identifier ce genre de matricules. Seul celui de l'armée y ressemblait un peu, mais on n'appelle pas l'armée la grande muette pour rien. Je suis rentré bredouille, du moins je le crus.

Quelques jours plus tard, en rentrant de mon travail dans une rue déserte une berline noire de gros calibre s'arrêta à mon niveau, plusieurs personnes s'y échappèrent et me prièrent amicalement d'y prendre place. J'y suis rentré d'autant plus prestement qu'une arme à feu pointée dans mon dos m'y invitait aussi cordialement que peut le faire ce genre d'engin. Installé aussi confortablement que l'on puisse l'être dans ce genre de situation, ils me mirent sur la tête la cagoule d'usage, histoire de mieux pouvoir jouer à cache-cache par la suite. Il ne me fallut pas longtemps pour me rendre compte que mes hôtes étaient d'origine Albionne, l'accent ça vous trahi un homme. ½ heure plus tard, arrivé dans un lieu tout aussi désert de la rue, on me conduisit dans un endroit chaleureux à souhait pour procéder à l'interrogatoire de rigueur. Les questions fusèrent au sujet des trois Anglais, d'où j'avais eu ces noms, pour qui je travaillais (la routine quoi), j'ai eu un peu peur que mes réponses leur paraissent loufoques et qu'ils passeraient à d'autres moyens plus persuasifs pour me questionner (du genre: cuisiné à la médiévale) mais il n'en était rien, ils furent très satisfaits de mes réponses. Et même plus, ils acceptèrent de me mettre dans la confidence et de vous en faire part également. Voici ,ci-après, le résumé de ce qu'ils m'ont dit, qui est vraisemblablement un résumé de ce qui s'est passé :

Contrairement à la guerre de 14, où la quantité d'hommes livrés dans la bataille est le facteur décisif qui permet de gagner, pour la guerre de 40, tout le monde savait qu'elle allait être scientifique. Gagnera la guerre celui qui aura la suprématie technique. Tous les états majors des grandes puissances savaient qu'il y avait un monde parallèle au nôtre où les domaines scientifiques y étaient plus évolués. Pour gagner la guerre il suffisait d'aller dans ce monde d'y ramener LA Découverte décisive et de la mettre en oeuvre le premier. Dans cette course, 4 puissances étaient en lisse: L'Allemagne, la Russie, les Etats-Unis et l'Angleterre.(absents de cette course: la France, qui malgré ce quelle peut dire, était absente également de cette guerre, ne jouant que des rôles de figurant passif. Et le Japon qui décida de rendre prioritaire le facteur humain par rapport au facteur technique).

L'Allemagne a réussi plusieurs passages fructueux et quoi qu'on en pense, c'est eux qui ont le plus contribué à l'amélioration technique de notre monde. Seules deux découvertes ont été tentées de mise en oeuvre: le moteur à réaction et la fusion nucléaire. La stratégie qui régit ce choix était la suivante: Choisir LA Découverte qui marquera les esprits et qui fera dire aux ennemis: « En effet, ce sont les plus forts ». Et ils ont choisi pour cela de fabriquer une bombe H. Mais d'autre part, pour gagner du temps (car l'élaboration d'une bombe H est laborieuse), ils feront un autre développement, plus rapide à mettre en oeuvre mais qui n'a pas autant le pouvoir d'impression de la bombe H, les fusées V1 et V2 sur base de la découverte du moteur à réaction. Malheureusement pour eux, heureusement pour nous, ils furent pris de court. Ils ont perdu la guerre à cause d'ambition trop démesurée, incapable de gérer une situation trop lourde à porter. De tout façon, d'un point de vue géopolitique, les Allemands étaient déjà dépassés. La guerre était encore à venir, c'était celle entre l'est et l'ouest , l'Allemagne a eu la malencontreuse idée de se trouver au milieu et de faire de son nez dans la cours des grands.

Le parcours de la Russie par contre est plus nébuleux, leur stratégie n'était apparemment pas de dominer le monde mais plutôt de tenter de survivre (quitte si nécessaire à dominer le monde). Si en effet ils ont réussi le passage et ont ramené une ou plusieurs découvertes, ce qui a foiré chez eux c'est la mise en oeuvre, manque de coordination? de motivation? excès de bureaucratie? conflit de pouvoir? Je crois qu'on ne le saura jamais. De plus, convaincus que ce n'était pas une petite bataille de 5 ans contre l'Allemagne qui était importante mais bien une guerre contre les USA qui allait déterminer l'hégémonie mondiale, ils ont investi dans le long terme. Quand on voit ce qu'ils ont réussi dans la conquête de l'espace… C'est plutôt une réussite (du moins au début) Donc sur les Russes pas de commentaire.

Si il fallait décrire en un mot le parcours américain par contre ce serait réussite. Ils sont passés dans l'autre monde et ramené LA Découverte décisive: la fission nucléaire ( merci Monsieur Openheimer), pas trop ambitieuse ( il y eu des doutes car on ne savait pas où trouver l'uranium nécessaire, cet uranium leur fut fournit par la Belgique ( extrait des mines du Congo ) en échange de la découverte du savoir faire nucléaire ). Ils créèrent Little Boy et Fat Man, le reste de l'histoire, vous connaissez .

Mon interlocuteur fit une disgression à ce moment pour parler de la conquête de l'espace. Elle vit à ses débuts une guerre technique entre les USA et les Russes? Ce qui se passait, c'est que pour cela ils ne sont plus allés dans l'autre monde, ils ont tout simplement « invité » les découvreurs allemands du moteur à réaction à travailler pour eux. Les Allemands qui travaillaient sur le projet V1 V2 ont été recyclés pour travailler sur le projets de fusées, l'échec allemande ne l'était pas pour tout le monde.

Et les Anglais dans tout cela? LE FIASCO! Comme les Français, ils brillèrent par leur absence. Mais eux ce n'est pas faute d'avoir essayé. Ils ont cherché le passage, mais…

Andrew Mc Leef, un jeune et brillant ingénieur en aéronautique de chez Rolls Royce fin des années 30 fit une étude très poussée sur différents phénomènes atmosphériques. A certaines périodes de l'année, à certains endroits, lors de certaines conditions météo, des couloirs aériens peuvent être le lieu de passage vers l'autre monde. On pense que certains avions s'y sont engouffrés et ont disparu, avec le temps on en a fait des énigmes. Le cas le plus connu est le triangle des Bermudes. Très jeune Mc Leef a très rapidement compris le mécanisme de ces phénomènes. Un jour il pilotait un Spitfire au dessus des Bermudes et disparu. Il réapparu 2 ans plus tard et quelque temps après, on apprit qu'il fut abattu avec son avion pendant la bataille de la manche lors de la deuxième Guerre mondiale.

Que s'est il passé ?

Informé de la présence d'un autre monde, il testa le couloir des Bermudes et comprit très vite qu'au bout du couloir il y avait l'autre monde. Le gros problème pour lui était de savoir si le couloir était praticable dans l'autre sens ( il mit 2 ans à répondre à cette question ). Il avait été envoyé au début de la guerre de 40 par les services anglais pour définir le couloir entre notre monde et le monde technique pour permettre l'envoi d'une autre équipe qui cherchera à ramener LA Découverte afin d'arrêter la guerre ( et de la gagner ).

Il mena sa mission à bien (du moins le crut-il, les services anglais aussi). Ils mirent Mc Leef au secret en le faisant passer pour mort. Ils envoyèrent un autre Spitfire dans le couloir avec à son bord un couple d'agents, leur mission: ramener LA Découverte du monde scientifique. Les services anglais attendaient leur retour , puisqu'ils étaient leur seul tentative mais pour des raisons inconnues ils ne revinrent pas. Ils attendirent trop longtemps et dans cette course durent déclarer forfait. Précipitant le déclin de l'empire britannique.

Voila ce que m'ont raconté mes kidnappeurs, ils m'ont laissé leurs adresses et nous avons convenu en toute amitié que l'on se reverra, je leur ai promis que si j'avais des nouvelles de Harry et Cynthia je les recontacterai. Je repris contact avec mon ami Henri et lui demanda un complément d'information au sujet des deux disparus puisqu'il était en relation avec eux. Henri revint quelques jours plus tard avec leurs explications:

Arrivés dans l'autre monde ils firent du bon travail, la récolte d'informations fut fructueuse, ils apprirent que la totalité des secrets étaient archivés en un lieu, ils s'y rendirent et s'y promenèrent à la recherche d'indices. Mais après un certain temps, ils se rendirent compte que quelque chose ne tournait pas rond. De nombreux détails concordaient pour croire qu'ils s'étaient trompés de monde, ils n'étaient pas dans le monde scientifique mais dans un autre monde appelé Cités Obscures. Ils s'évadèrent de ce lieu nommé Alta plana et recherchèrent le couloir de retour indiqué par Mc Leef. Mais de gigantesques travaux avaient été fait à l'emplacement de l'entrée du couloir pour la réalisation de l'échangeur universel qui n'existait pas au temps de Mc Leef .Tous les repères avaient disparu. Ils tournèrent en rond longtemps au dessus de l'échangeur pour trouver l'entrée du couloir ils tombèrent en panne d'essence et durent faire un atterrissage d'urgence sur une des routes de l'échangeur. Le couloir étant fermé, n'ayant pas de couloir de rechange et étant les uniques terriens danc ce monde Obscure, ils décidèrent de sortir de leur mutisme, de faire cadeau du Spitfire aux autorités et de s'intégrer à la population.

A présent qu'ils ont à leur disposition un autre passage de retour, ils vont peut être envisager de revenir ici.