Altaplana, world of Francois Schuiten and Benoit Peeters

the impossible & infinite encyclopedia of the world created by Schuiten & Peeters

User Tools

Site Tools


Sidebar

Main menu

Browse dictionary

Browse in logical order:
Persons | Cities | Albums | More...

Browse in chronological order:
Timeline | Obscure Timeline | New pages

Browse in alphabetical order:
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | XYZ


Visit also

Visit Catalogue

Visit Office of Passages

Visit Atlantic 12


Follow us!

Visit altaplana on Facebook Visit altaplana on twitter


Schuiten & Peeters: Chronologie

1956

  • Le 26 avril, naissance à Bruxelles de François Schuiten.
  • Le 28 août, naissance à Paris de Benoît Peeters.

1958

  • Exposition Universelle à Bruxelles.
  • La famille de B. Peeters vient síinstaller en Belgique.

1959

  • Le 29 octobre, création du journal Pilote.

1968

  • A Bruxelles, au collège Don Bosco, François Schuiten et Benoît Peeters se retrouvent dans la même classe.

1969

  • Création en commun du journal Go.

1973

  • Le 3 mai, Mutation de F. Schuiten (5 pl. N&B) paraît dans le n° 704 de Pilote.
  • La famille de B. Peeters quitte Bruxelles pour síinstaller en région parisienne.

1974

  • Premier Salon International de la BD à Angoulême.
  • F. Schuiten entre dans la section bande dessinée de líInstitut Saint-Luc animée par Claude Renard.

1975

  • Création de Métal hurlant.

1976

  • Publication du premier roman de B. Peeters, Omnibus, aux éditions de Minuit.

1977

  • Carapaces (8 pl. N&B et couleur) est la première publication de F. Schuiten (avec son frère Luc) dans Métal hurlant (n° 13).
  • Flipper trip de F. Schuiten dans le n° 1 du 9e Rêve.

1978

  • Création de A suivre. “La Terre creuse” (avec Luc Schuiten) est la première publication de F. Schuiten dans A suivre n° 3.
  • Retour à Bruxelles de B. Peeters.

1980

  • La Bibliothèque de Villers de B. Peeters paraît aux éd. Robert Laffont.
  • Aux Médianes de Cymbiola de Claude Renard et François Schuiten aux Humanoïdes Associés.

1981

  • Carapaces de L. et F. Schuiten aux Humanoïdes Associés.
  • Express, portfolio de C. Renard et F. Schuiten chez Magic-Strip.

1982

  • En janvier, Le Rail de C. Renard et F. Schuiten aux Humanoïdes Associés.
  • En juin, dans le n° 53 díA suivre, début de la pré-publication du premier récit des Cités obscures, Les Murailles de Samaris.

1983

  • Mort de Hergé le 3 mars.
  • Parution aux Editions de Minuit de Fugues, premier des cinq récits photographiques de B. Peeters et Marie-Françoise Plissart.
  • En septembre, au moment de la parution en album des Murailles de Samaris, début de la pré-publication de La Fièvre díUrbicande (A suivre n° 68).
  • En novembre paraît chez Casterman Le Monde díHergé de B. Peeters.

1984

  • Premier dossier Schuiten dans Les Cahiers de la bande dessinée n° 54, coordonné par T. Groensteen.
  • Les Bijoux ravis, une lecture moderne de Tintin de B. Peeters chez Magic-Strip.
  • Les Machinistes, images pour le film “Gwendoline” de C. Renard et F. Schuiten aux Humanoïdes Associés.

1985

  • La Fièvre díUrbicande obtient líAlfred du Meilleur album de líannée au Festival díAngoulême.
  • Parution aux “Presses de líAcadémie des Sciences de Brüsel” du petit livre Le Mystère díUrbicande.
  • En avril, La Terre creuse (Zara) de L. et F. Schuiten aux Humanoïdes Associés.
  • Participation de B. Peeters au Colloque de Montréal consacré à la bande dessinée.

1986

  • Début de la pré-publication de La Tour dans le n° 96 de A suivre.
  • Deuxième dossier Schuiten dans Les Cahiers de la bande dessinée n° 69.
  • Autour du scénario, volume collectif dirigé par B. Peeters aux éditions de líUniversité Libre de Bruxelles.
  • En juillet, participation de F. Schuiten à la Biennale de Venise avec des planches et de grands pastels.
  • A Genève, première présentation de la conférence-fiction de F. Schuiten et B. Peeters, “Aux sources des Cités obscures”.

1987

  • En janvier, parution chez Casterman de líalbum géant LíArchiviste. Un récit de 12 pages dans A suivre n° 109, “Líétrange cas du Dr Abraham”.
  • Longue interview de Schuiten et Peeters dans Lire n° 139.
  • La Tour obtient le Grand Prix au Festival de Sierre.
  • Participation de B. Peeters au colloque de Cerisy sur la bande dessinée.
  • Début de la collaboration de F. Schuiten au film Taxandria de Raoul Servais.
  • En novembre, à líoccasion díune exposition de planches à Copenhague, sortie de la version danoise de La Route díArmilia.

1988

  • En avril, parution de la version française de La Route díArmilia et de líEncyclopédie des transports présents et à venir de Axel Wappendorf.
  • Pour la présentation à Montréal de líexposition Cités-Ciné, F. Schuiten crée la scénographie “La ville imaginaire”.

1989

  • Plagiat !, scénario : Schuiten-Peeters, dessin : Alain Goffin, paraît aux Humanoïdes Associés.
  • Le Transpatagonien, scénario : B. Peeters et Raoul Ruiz, dessin : Patrick Deubelbeiss, chez Casterman.
  • En octobre, vaste scénographie de F. Schuiten pour le Festival du Polar de Grenoble.
  • Début de LíEcho des Cités dans la revue Urbanismes & Architecture.
  • Dans A suivre n° 143, début de la pré-publication de Dolorès, scénario : Schuiten-Peeters, dessin : Anne Baltus.

1990

  • Le Musée des Ombres, exposition-spectacle conçue par Schuiten et Peeters à líoccasion de líinauguration du Centre National de la Bande Dessinée et de líImage.
  • Parution chez Casterman du coffret Le Musée A. Desombres.
  • Parution aux Humanoïdes Associés de Nogegon de L. et F. Schuiten, troisième volume du cycle des Terres creuses.
  • Début de la collaboration de F. Schuiten à la série de films en animation de synthèse Les Quarxs, réalisée par Maurice Benayoun.
  • Création de líASBL Urbicande, organisatrice díexpositions et díévénements à autour des Cités obscures. Le Musée des Ombres est repris à Sierre, à Bruxelles, puis à la Grande Halle de la Villette à Paris dans le cadre de Opéra Bulles.
  • Petit guide des Cités obscures (première partie) dans le n° 1 de la revue Les Saisons.

1991

  • Le Signe de Lucifer, nouvelle policière de B. Peeters illustrée par A. Goffin aux éd. Nathan, coll. Nuits noires.
  • Début de la pré-publication de Brüsel dans A suivre n° 158, en même temps quíun premier fascicule de LíEcho des Cités.
  • Case, planche, récit, essai de B. Peeters chez Casterman.
  • A líoccasion de líexposition Opéra Bulles, B. Peeters et F. Schuiten réalisent le court métrage díanimation La Découverte inattendue.

1992

  • Storyboard, le cinéma dessiné, volume collectif dirigé par B. Peeters aux éd. Yellow now.
  • Début de la pré-publication de Love Hotel, scénario : B. Peeters, dessin : F. Boilet, dans A suivre n° 173.
  • A líExposition Universelle de Séville, F. Schuiten est responsable de la scénographie du pavillon du Luxembourg.
  • A líoccasion de la sortie de líalbum Brüsel, exposition De Bruxelles à Brüsel en collaboration avec M.-F. Plissart.
  • Le Théorème de Morcom, scénario B. Peeters, dessin : A. Goffin, aux Humanoïdes Associés.

1993

  • Souvenirs de líéternel présent, de Schuiten et Peeters, variation sur le film Taxandria de Raoul Servais, paraît aux éditions Arboris.
  • La bande dessinée, essai de B. Peeters aux éd. Flammarion, coll. Dominos.
  • LíEcho des Cités paraît chez Casterman.
  • Inauguration à Bruxelles de la station de métro “Porte de Hal” dont la conception est en référence directe à Brüsel. Dans le même lieu, exposition Le Passage inconnu.

1994

  • Töpffer, líinvention de la bande dessinée, essai de B. Peeters et T. Groensteen aux éd. Hermann, coll. Savoir sur líart.
  • Début de la pré-publication de LíEnfant penchée dans A suivre n° 193.
  • Début de la pré-publication de Calypso, scénario : B. Peeters, dessin : A. Baltus, dans A suivre n° 195.
  • En juin, exposition-spectacle de Schuiten et Peeters Das Geheimnis der Passage au Festival de la BD díErlangen.
  • En septembre, ouverture à Bruxelles de líexposition-spectacle Les Métamorphoses de Nadar, conçue par Schuiten et Peeters (avec la participation de C. Renard, T. Umbreit et M. Lecúur).
  • En octobre, inauguration à Paris de la station de métro “Arts et métiers” dont le décor a été conçu par F. Schuiten.