Altaplana, world of Francois Schuiten and Benoit Peeters

the impossible & infinite encyclopedia of the world created by Schuiten & Peeters

User Tools

Site Tools


Sidebar

Main menu

Browse dictionary

Browse in logical order:
Persons | Cities | Albums | More...

Browse in chronological order:
Timeline | Obscure Timeline | New pages

Browse in alphabetical order:
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | XYZ


Visit also

Visit Catalogue

Visit Office of Passages

Visit Atlantic 12


Follow us!

Visit altaplana on Facebook Visit altaplana on Google plus Visit altaplana on twitter


Le Paris de Schuiten et Peeters à la Cité de l’architecture

Le cycle des Cités Obscures de François Schuiten et de Benoît Peeters l’a prouvé à maintes Revoirpaaris_1reprises : la bande dessinée entretient des liens étroits avec l’architecture et l’urbanisme. Libérée des contraintes du réel, la BD se prend souvent à rêver d’autres manières d’habiter la ville, de s’y déplacer, de s’y rencontrer. En 2009, à la demande de Christian Blanc, alors secrétaire d’État au Grand Paris, François Schuiten se met à dessiner les contours du Paris de demain. Le projet échoue mais l’idée est lancée…

François Schuiten et Benoît Peeters se lancent alors dans la réalisation d’un nouvel album, Revoir Paris, où Kârinh, une jeune femme du futur qui n’a cessé de fantasmer la ville, découvre le Paris du XXIIe siècle. Pour nourrir leur récit, les auteurs accumulent les documents historiques sur des projets urbanistiques parisiens, du Baron Haussmann à Eiffel, en passant par Le Corbusier et les dessins fantaisistes de Robida. En collaboration avec la Cité de l’architecture et du patrimoine, ils décident d’en faire une exposition.

Jusqu’au 9 mars, l’exposition « Revoir Paris » fait dialoguer des planches originales de Schuiten et Peeters (tirées de Revoir Paris ainsi que de projets antérieurs tels que Les Mystères de Pâhry ou L’Étrange cas du Dr Abraham), avec des dessins d’urbanistes, d’architectes ou de visionnaires qui ont traversé les XIXe et XXe siècle. Une installation interactive de Dassaut Systèmes permet également de visualiser à quoi pourraient ressembler la Tour Eiffel, Notre Dame et la Défense dans le futur. Ainsi, Schuiten et Peeters entendent montrer que Paris emprunte autant à la réalité qu’à l’imaginaire, qu’elle n’est pas nécessairement « tétanisée par son passé ».

Original article by Céline Bagault, published at December 15, 2014.
Read the whole story at BoDoï