Altaplana, world of Francois Schuiten and Benoit Peeters

the impossible & infinite encyclopedia of the world created by Schuiten & Peeters

User Tools

Site Tools


Sidebar

Main menu

Browse dictionary

Browse in logical order:
Persons | Cities | Albums | More...

Browse in chronological order:
Timeline | Obscure Timeline | New pages

Browse in alphabetical order:
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | XYZ


Visit also

Visit Catalogue

Visit Office of Passages

Visit Atlantic 12


Follow us!

Visit altaplana on Facebook Visit altaplana on twitter


Revoir Paris Schuiten & Peeters

C’est le premier partenariat sur mon blog et je suis très fière de collaborer avec la Cité de l’Architecture et du Patrimoine à l’occasion de la sortie (aujourd’hui même !) de « Revoir Paris », la dernière bande-dessinée du duo franco-belge François Schuiten et Benoît Peeters, auteurs des désormais mythiques Cités Obscures.

Celles et ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux (ici, ici aussi et même là) le savent déjà : le mois dernier, je suis montée dans le Thalys pour rejoindre Bruxelles, où j’ai eu le privilège de rencontrer EN VRAI Benoît Peeters et François Schuiten, dans l’atelier de ce dernier.

Joie. Immense. Je commence tout juste à m’en remettre. Je suis fan de leur travail depuis mes premières années en Ecole d’Architecture où une amie m’avait fait plonger dans leur incroyable univers.

Car c’est un monde parallèle qui se crée au fil de leurs bandes-dessinées, peuplé d’utopies urbaines et architecturales, de villes imaginaires et de personnages fascinants. « Revoir Paris » ne fait pas exception à la règle.

Kârinh, la jeune héroïne, se définit elle-même comme une « utopiomane ». Née dans une colonie spatiale fondée par les descendants des Terriens, elle se porte volontaire pour explorer ce qu’est devenue la Terre dans l’unique but de revoir Paris, cité fantasmée de ses ancêtres…

Original article by Lili l'archi, published at 5 November 2014.
Read the whole story at Lili l'archi